CP suite manifestation 6 février


Santé à l’Ecole : le ministère de l’éducation nationale en état de mort cérébrale !?



Hier, à l’appel du SNICS-FSU plus de 600 infirmières de l’Education Nationale se sont rendues devant le ministère des Solidarités et de la Santé pour exprimer leur colère et leurs inquiétudes.


Depuis plusieurs mois, la Ministre de la Santé communique fortement sur la santé des élèves sans prendre en considération leurs besoins et le rôle spécifique des infirmières de l’Education Nationale en la matière.

Ces dernières années, les infirmières de l’Education Nationale ont lutté (à plusieurs reprises) contre des projets de transfert des compétences du ministère de l’Education nationale en matière de santé des élèves vers d’autres ministères.

Une délégation du SNICS-FSU a été reçue par la Direction Générale de la Santé. Après avoir échangé sur le concept de Santé à l’Ecole pour la réussite de tous les élèves, le ministère de la Santé est conscient de la confusion qu’ont entrainée ses communications.

La ministre des Solidarités et de la Santé a annoncé n’avoir aucune velléité de s’emparer de la gouvernance de la Santé à l’Ecole. Le SNICS attend une communication sans ambiguïté de son ministère.

Les infirmières de l’Education Nationale refusent de voir réduire le concept de Santé à l’Ecole à la vision sanitaire d’une population.

La politique éducative de santé du ministère de l’Education Nationale doit être construite, à partir des demandes des élèves, par l’ensemble des membres de la communauté éducative. Elle doit rester au service de la réussite de tous les élèves.

Les infirmières de l’Education Nationale revendiquent leur place de conseillères de santé au cœur de l’équipe éducative et pédagogique, au plus près des besoins des élèves et de leur famille.


A ce jour, nous regrettons le silence du Ministère de l’Education nationale.

 

Télécharger le document en cliquant ci dessous:

 TerSNICS-FSU CP manif 06 fevrier 2018


Contact presse :

Saphia Guereschi 06 87 89 13 34

Christian Allemand 06 87 95 84 32