6 fevrier

 

Mais bon sang ! Qui est le patron de la santé des élèves ?

 

A l’appel du SNICS-FSU, les Infirmières de l’Éducation Nationale se rendront au ministère des Solidarités et de la Santé pour manifester leur attachement aux réponses qu’elles apportent aux élèves et à l’ensemble de la communauté éducative.

Depuis l’annonce de l’intégration de la politique de santé à l’École « dans le cadre de la politique de santé publique », la Ministre des Solidarité et de la Santé communique fortement sur la santé des jeunes mais le Ministre de l’Éducation Nationale reste muet.

A cela s’ajoutent différents rapports sur la santé des élèves qui ont comme point commun, la négation du rôle spécifique des Infirmières de l’Éducation Nationale.

A quelques jours de la définition de la Stratégie Nationale de Santé, même l’ouverture d’une commission parlementaire sur le sujet laisse notre ministre sans voix.

Ce mépris pousse les Infirmières de l’Éducation Nationale à manifester leur attachement aux avancées présentes dans la loi de refondation de l’École.

La Politique Éducative de Santé du ministère de l’Éducation Nationale doit être construite à partir des demandes des élèves par l’ensemble des membres de la communauté éducative. Elle doit rester au service de la réussite de tous les élèves. La gouvernance pleine et entière de cette politique par la Ministre de l’Éducation Nationale est donc indispensable.

Ce mardi 06 février, à partir de 13h*, les Infirmières de l’Éducation Nationale de toutes les académies se rendront sous les fenêtres de la Ministre pour modifier l’orientation des travaux interministériels en cours. L’expertise et le rôle spécifique des infirmières de l’Éducation Nationale doivent être reconnus.


Contact    presse    :   

Saphia    Guereschi    06    87    89    13    34   

Christian    Allemand    06    87    95    84    32   

   

*RDV    place    des    5    martyrs    du    Lycée    Buffon.