gallery

 

Vient de paraître ...

Le  n° 87

DE BUT EN BLANC est en ligne !

 

    Cliquez ici pour télécharger le But en Blanc BBL 87

   

Nos publications

Cliquer ici pour voir nos publications : "De But En Blanc" 

 

 

 

 

Les textes

Cliquer ici pour aller sur les textes relatifs à l'exercice infirmier à l'Education Nationale

 

 

 

CP du 06 12 10 Version imprimable Suggérer par mail

Education nationale : les infirmières choisissent la FSU !

Les élections professionnelles du 1er décembre 2010 ont permis aux infirmières et infirmiers de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur de désigner leurs commissaires paritaires pour les prochaines années.

Une fois de plus, les personnels ont réaffirmé leur choix clair d’accorder la première place au Syndicat des infirmier(e)s de la FSU, le SNICS, à plus de 64 %, soit une progression de plus de 2 points. Avec un renouvellement du corps électoral de près de 11% depuis 2007, le SNICS a obtenu 333 voix supplémentaires.

Même si on peut noter un léger tassement du taux de participation (66,67% et contre 69,2% en 2007), la participation reste élevée et les Infirmier(e)s de l’Education nationale se sont massivement mobilisé(e)s.

Depuis la création du SNICS en 1993, leur confiance en notre syndicat n’a cessé de s’exprimer, en le confortant au 1er rang :

  • 2000 : 54,43%
  • 2004 : 54,86%
  • 2007 : 61,65%
  • 2010 : 64,08%

Le SNICS est le seul syndicat en capacité de représenter tous les personnels tant à la CAPN (Commission Nationale) que dans toutes les CAPA (Commissions Académiques). Par ce vote massif nos collègues infirmier(e)s à l’Education nationale demandent au Ministre de leur octroyer, sans délai, le classement en catégorie A type puisque les infirmier(e)s de la Fonction Publique Hospitalière sont déjà classé(e)s en A.

Elles (ils) réaffirment leur volonté d’ancrer leur profession dans le cœur de l’Education nationale, au sein de l’équipe éducative. Elles (ils) refusent tout type de missions qui les éloigneraient de la réussite scolaire de tous les élèves.

Elles (ils) demandent enfin la reconnaissance de la spécialité de leur exercice professionnel à l’Education nationale.

Ce choix valide l’engagement du SNICS et de la FSU, pour la défense du métier, pour une véritable prise en compte de la santé à l’Ecole comme facteur de réussite scolaire, pour l’école de la réussite pour tous et pour des services publics à la hauteur des besoins et des attentes des usagers.

Le SNICS-FSU portera ces revendications dans la rue et auprès du Ministre au cours de la mobilisation qui réunira les infirmières de l’Education nationale le jeudi 9 décembre 2010 à Paris.

 


Contact Presse : Béatrice Gaultier 06 82 07 77 47

 

Cliquer ici pour télécharger ce communiqué au format PDF