CONTACT

Académie d'Aix-marseille

Réunions d'information syndicale le 16 mai 2022 au collège Lakanal à Aubagne de 13h30 à 16h30

Autorisation d'absence à déposer 3 jours avant la date de réunion. En présentiel. Venez Nombreux !

Congrès Académique du 7 avril 2022

Le congrès académique du SNICS Aix-Marseille s'est tenu au collège Henri Wallon à Marseille le 7 avril 2022 en présence de nombreuses collègues du bureau académique et de Sylvie MAGNE, co-secrétaire générale du SNICS-FSU

SNICS Aix marseille Photo congres 7 avril web

Edito Février 2022

Notre exercice à l’Education nationale subit, depuis 1982 lors de la fin du service de santé jugé obsolète et inefficace, des attaques pour territorialiser la santé à l’école. Cela n’a jamais été aussi proche de réussir. Ce gouvernement depuis 5 ans porte le projet de se désengager nationalement et de décentraliser de nombreuses missions comme la santé à l’école. Est-ce le chant d’une profession, nommons-les, les médecins scolaires qui ne trouvent plus de sens à leurs missions ? Missions pour lesquelles ils ont pourtant été recrutés ! Comment ne pas être révolté par l’amendement 41A de la loi de la confiance porté par des sénateurs et députés pour le transfert et le coût de la santé à l’école vers les territoires ?
Pour sécuriser cette voie, le député et médecin scolaire, Madame Tamarelle a fait ajouter dans la loi 4DS une remise à plat de la santé à l’école dans le cas où la décentralisation ne passerait pas pour les infirmières.

Depuis le rapport télécommandé de la cours des comptes, il ne fait aucun doute : Les médecins veulent un service d’experts sous tutelle du ministère de la santé, déconnecté de la politique éducative et sociale à l’école mais dans celui de la santé publique. Depuis les textes de missions de 2015, le manque de volonté du ministre de l’Education nationale, des recteurs, la crise COVID, et les nombreuses entraves pour que les infirmiers fassent leur métier car oui, les infirmiers veulent effectuer les missions qui sont de sens de leur recrutement, ont amené au doute, au mal-être et à l’épuisement professionnel toute une profession.
Le paradoxe, les infirmiers luttent pour faire leurs missions et ne le peuvent pas tandis que les médecins scolaires à-contrario traînent des pieds à faire les leurs. Nous devons nous mobiliser pour garder nos missions, faire reconnaître nos compétences et notre spécificité d’exercice au service des élèves pour leur réussite scolaire, avec une rémunération à la hauteur et une reconnaissance master.

Lauziere Hélène

Secrétaire académique
Tel: 06 03920207

Annick Morin

Secrétaire Départementale 05
Tel: 06 71838405

Isabelle Couture

Secrétaire départemental 04
Tel: 06 84192765

Juliette Herlain-Lesage

Secrétaire départementale 84
Tel: 0698762795

Julie Delhem

Secrétaire départementale 13
Tel : 06 10092167

Fanny Baratin

Secrétaire départementale 13 adjointe
Tel : 06 13873364

Fabienne BERTHON

Trésorière
Tel : : 06 07325039

Le SNICS-FSU a écrit ce mardi 10 mai au Secrétaire général pour demander à être reçus, suite aux accords de l'audience du 23 mars de faire des points réguliers avec notre corps.

En 2018, 10835 infirmiers ont été victimes d’agressions verbales et/ou physiques, selon l’Observatoire national des violences en santé (ONVS).

Communiqué de presse du SNICS FSU à l'occasion de la Journée internationale des infirmières

Retrouvez les intervention du SNICS-FSU dans les médiats régionaux et nationaux.

Contact

Vos Responsables Académiques

Le Bureau National

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Coordonnées

SNICS
46 avenue d'Ivry
75013 PARIS

Téléphone : 01 42 22 44 52


http://www.snics.org

  • qxio-social-twitter
  • qxio-android-mail
© 2014-2021 SNICS-FSU