gallery

 

Vient de paraître ...

Le  n° 87

DE BUT EN BLANC est en ligne !

 

    Cliquez ici pour télécharger le But en Blanc BBL 87

   

Nos publications

Cliquer ici pour voir nos publications : "De But En Blanc" 

 

 

 

 

Les textes

Cliquer ici pour aller sur les textes relatifs à l'exercice infirmier à l'Education Nationale

 

 

 

Accueil
Elections aux Commissions Administratives Paritaires Nationales, Académiques des infirmières Version imprimable Suggérer par mail
 
 
 
Bientôt les élections professionnelles !
 
 
NOTRE profession de foi.
 
 
   
Le lien sur le site du Ministère:
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Depuis sa création en 1993, vous avez fait du SNICS l’organisation majoritaire chez les infirmières de l’éducation nationale. Voter aujourd’hui pour le SNICS c’est réaffirmer avec détermination le choix d’un
syndicat professionnel pour faire avancer la profession et faire évoluer nos carrières.


Ces élections professionnelles sont un enjeu collectif important pour l’évolution de nos missions avec l’écriture imminente de nouveaux textes. Elles sont aussi, à titre individuel, la garantie de voir pris en compte les intérêts professionnels et personnels de chacun.


Des élu(e)s garants de la transparence et de l’équité

A l’écoute, fort de leurs expériences, les élu(e)s du SNICS s’engagent, riche d’un réseau syndical présent  sur l’ensemble des académies, à représenter la profession et à défendre chacun sans discrimination  et dans le respect des règles : - avancement de grade ou d’échelon avec refus de critères subjectifs.

- Respect des droits de chacun pour mutation, temps partiels, congés formation, détachements,  titularisation, disponibilité...

- soutien et défense de chaque collègue en difficulté arbitraire, problème de santé, procédures  disciplinaires, accidents,...

- Garantie d’une information objective et efficace en direction de toutes les collègues : Revue de But Blanc, bulletins académiques, sites national académiques, courriers individuels pour mutation avancement après chaque CAP.

 

Défendre et promouvoir notre profession de la
maternelle à l’université par:

- le respect de nos missions sous la responsabilité de la Ministre de l’éducation nationale, garantissant l’accès de tous les élèves et les étudiants à la santé, condition indispensable à la réussite scolaire.
- la reconnaissance de notre profession par un diplôme universitaire de licence et non un grade
- obtenir la reconnaissance de notre spécialité d’infirmière conseillère de santé à l’éducation nationale, par une formation universitaire sanctionnée par un diplôme de master après le concours d’admission
- une équivalence du niveau Master par la VAE pour les infirmières en exercice
- une véritable formation continue respectant les exigences des professions règlementées.
- obtenir une évolution de la grille indiciaire en A type.

- obtenir une prime spécifique pour les infirmières en poste d’internat au moins égale aux IFTS perçues en poste d’externat

- un montant indemnitaire identique aux autres corps de catégorie A de grille indiciaire comparable

- des créations de postes permettant de réaliser pleinement nos missions de la maternelle à l’université.
- des remboursements de frais de déplacements à la hauteur des besoins
- des droits à préserver et/ou reconquérir en matière de retraites, salaires, protection sociale, droits des femmes...

- obtenir la prise en compte de la pénibilité dans la carrière des infirmières: une année de prise en  compte pour la pension de retraite pour 5 ans effectué « au lit du malade ». Maintien du bénéfice du  service actif.

 

Avec la force de la FSU, pour un service public de l’Education

Première fédération à l’éducation nationale, la FSU es  une force incontournable et incontestable pour  notre ministère de tutelle. Le SNICS est un des syndicats nationaux cofondateurs de la FSU.

Un syndicalisme d’avenir, unitaire et constructif Ces trois dernières années, l’action du SNICS, à la recherche infatigable de l’unité et portée par la mobilisation de la profession, a permis de gagner après 21 ans de combats obstinés, la catégorie A pour toutes mais aussi de stopper les projets de transfert de compétences de la santé à l’école vers le ministère de la santé !
Ces avancées nous permettent d’aborder la rédaction des textes de nos missions dans des conditions  plus favorables. Mais elles ne sont pas les premières. En effet, depuis la création du SNICS et malgré un chemin semé d’embûches.

 

Nous avons obtenu notamment:
- L’universitarisation des études d’infirmières dans le système LMD et la reconnaissance du
DE au grade de licence
- La reconnaissance par la loi de nos compétences infirmières en matière de contraception d’urgence
- Un arrêté nous permettant de renouveler des prescriptions de contraceptifs oraux.
- En 2002 la modification de notre décret des actes nous autorisant à administrer des médicaments
- La reprise intégrale des services infirmiers (mesures transitoires) pour toutes les collègues recrutés à l’éducation nationale avant 2003
- Des textes de loi spécifiques à notre profession sur le temps de travail : maintien de 16 semaines de congés et 3 nuits d’astreinte maximum au lieu de 5 nuits auparavant.
- Une fiche de poste nationale reconnaissant le sens de notre recrutement à l’éducation nationale, la spécificité de notre exercice et la garantie du temps de travail lié à la présence des élèves
- 1500 créations de postes d’infirmiers dans un contexte de diminution des effectifs de personnels à  l’éducation nationale - Une évaluation professionnelle excluant les critères subjectifs de performances et de rentabilité.

 

Un syndicalisme de débat, de proposition et d’action

Voter pour le SNICS c’est choisir l’unité, l’action, et continuer à construire ensemble une identité professionnelle qui rende chacun acteur de son avenir.

C’est avec vous que le SNICS défendra la profession d’Infirmière Conseillère de Santé.

C’est pourquoi pour mieux se faire entendre, et prendre notre avenir en main, voter SNICS FSU.